Identifiez-vous
Réseau de diffusion solidaire du café Mutvitz et Yachil du Chiapas.

Cette démarche s'inscrit dans un réseau de diffusion solidaire. Il ne s'agit donc pas de commerce puisque l'ensemble des intermédiaires est bénévole (pas d'avantage indirect non plus, pas de voyages payés aux frais de l'asso etc).

Pour proposer ce café, nous  travaillons actuellement avec l'association Mut Vitz 30 (Nîmes)

Nous avons à charge de faire torréfier le café (en France) qui vient directement des coopératives Mut Vitz  et Yachil du Chiapas (Mexique).

Ce café est d'excellente qualité et entièrement biologique puisque les agriculteurs de ces collectivités n'utilisent pas de produits chimiques.

Notre réseau diffuse actuellement les paquets de 500 gr de café torréfié, moulu ou en grains à 6.10€. Les commandes se passent tous les deux mois, le paiement se fait à l'avance en liquide ou par chèque à l'ordre de l'association Mut Vitz 30. Il vous faut impérativement être adhérent de choux-fleurs et pissenlits pour pouvoir commander. Il est interdit de revendre ce café pour faire des bénéfices. Vous pouvez passer commande quand vous voulez , elles seront prisent en compte le quinze tous les deux mois. Café disponible dans les 10 jours qui suivent.

COORDINATRICE :    Emmanuelle     06.27.92.01.40

Envoyez vos commandes et paiements soit au siège social, soit à Emmanuelle Argenson - 9, Grand Rue - 30210 Collias.
Nous vous contacterons dès que le café est disponible.

Pour les personnes demeurant sur Nîmes, adressez vous directement à l'association Mut Vitz 30.

Contact : mutvitz30@laposte.net  04 66 75 28 65

DEMARCHE  INITIALE :

Cette initiative a été lancée en France par le collectif Mut Vitz 31 de Toulouse qui se charge de l'importation. Ils se sont rendus sur place, ont rencontré les paysans des collectivités locales et leur ont demandé à combien il serait juste de leur acheter le café. C'est donc les paysans qui ont fixé le prix d'achat, qui est de 3,50€ le kg.

Comparaison des prix d'achat aux producteurs en juin 2009 (€/kg) :

Café bio du réseau solidaire
 ( +2,20€ versé au gouvernement zapatiste)

3.50€

Cours mondial (café non-bio)

0.91€

Café bio du commerce dit équitable (source max havelar)
achat de la matière première et argent reversé aux collectivités
2.50€

Les intermédiaires de commerce paient généralement beaucoup moins que le cours mondial mais parfois, suivant les spéculations, au dessus de ce cours. Cela donne une idée des marges bénéficiaires fabuleuses réalisées par les intermédiaires et surtout par les multinationales de l’alimentation. Le commerce dit "équitable" achète depuis plusieurs années le café à des prix à peine supérieurs aux cours officiels et souvent inférieurs à ceux pratiqués par les négociants spéculateurs.

Conscients de l'injustice que représente le prix d'achat actuel du café et les « échanges » Nord-Sud, les personnes à l'initiative de cette démarche ont donc décidé que le prix de vente pour nous, habitants des pays riches serait de 6,10€ les 500g ce qui reste un très bon rapport qualité prix.

L'ensemble des bénéfices est ensuite reversé au « bon gouvernement » (c'est le nom qu'ils ont choisi pour leur gouvernement). Tout l'argent résultant de la vente du café doit retourner aux collectivités zapatistes. Leurs objectifs sont de soutenir l'autonomie des peuples en lutte et de faire monter les cours du café en achetant plus cher.

Répartition pour les paquets de 500g de café moulu


Prix total
6.10

achat de la matière première et transport vers la France 2.50

torréfaction, mouture, emballage, et le transport local 1.40

bénéfices, reversés au «bon gouvernement » 2.20

COOPERATIVES ET « BON GOUVERNEMENT »

 En achetant ce café, nous soutenons les coopératives Mut Vitz (La montagne des oiseaux / environ 550 cultivateurs)  et Yachil (Lumière nouvelle / environ 1000 cultivateurs) ainsi que le « bon gouvernement». Ceux-ci découlent de l’entrée en vigueur au 1er janvier 1994 de l’Alena.

« Les sans terres » descendent alors des montagnes et occupent plusieurs villes du Chiapas en prônant la dignité, la justice, la reconnaissance de leurs droits et de leur culture, ainsi que la démocratie pour tous.

C'est le début du mouvement zapatiste.

Ces communautés mettent en place l’autonomie des écoles, cliniques, coopératives, transports, de l'agriculture et l'artisanat.

COOPERATIVES :

Elles sont au nombre de trois et ont été créées en 1997. Ce sont des regroupements de cultivateurs qui s'organisent entre eux. Ils refusent l'aide du gouvernement mexicain et participent activement au bon gouvernement zapatiste. Ils cultivent leur propre nourriture (maïs, haricots, courges ...). La vente de leur café permet l'achat de matériel agricole, de médicaments et couvre partiellement les frais divers de la communauté.

LE BON GOUVERNEMENT  :

Le bon gouvernement ou « Buen Govierno » est un gouvernement auto-géré par les peuples en lutte (gouvernement par en bas). Les membres sont désignés par les villages eux-mêmes, en assemblée et par consensus, pour une période de 3 ans. Mais ils ne siègent que pendant une dizaine de jours d'affilée et retournent ensuite dans leurs villages pour cultiver et s'occuper de leur vie quotidienne pendant deux à trois mois, parfois plus. Il s'agit pour eux qu'un maximum de gens participent à l'auto-gouvernement.

Personne n'est rémunéré, comme pour toutes les tâches collectives. Selon les principes de l'autogestion, cela ne permet pas de prise de pouvoir. Le buen govierno a, entre autres, la charge de redistribuer de façon égalitaire (dans les écoles, cliniques, coopératives, transports, agriculture et artisanat,...) les bénéfices que leur envoient les coopératives Mut vitz.

Bien que nous émettions des réserves sur le devenir des « bons gouvernements », et l'éventualité de liens avec l'EZLN (Armée Zapatiste de Libération Nationale), nous ne voyons pas pour le moment d'alternatives plus justes et il n'existe rien de comparable entre cette démarche et l'ensemble du commerce tel qu'il est pratiqué, équitable ou non. C'est pourquoi participer à ce réseau de diffusion solidaire est un bon moyen pour nous d'aller vers moins d'exploitation, et aussi d'encourager et de nous inspirer de mode fonctionnement allant vers l'autonomie.

AUTRES PARTICIPANTS AU RESEAU DE DIFFUSION  :



Mut Vitz 31 mut.vitz31@laposte.net
24, Avenue Guillaumet - 31500 Toulouse

Mut Vitz 13
mutvitz13@no-log.org
c/o Mille bâbords - 61 rue Consolat - 13001 Marseille

Si vous désirez vous informer plus amplement sur le mouvement Zapatiste et les coopératives voici quelques liens :

Si vous désirez vous informer plus amplement sur le mouvement Zapatiste et les collectivités voici quelques liens :

http://www.fa-30-84.org/
rubrique «
 nos campagnes » « café rebelles du chiapas ».

Comité de solidarité avec les peuples du chiapas en lutte
http://cspcl.ouvaton.org/

Version imprimable du document
Version imprimable de ce document